7 avril 2010

Regards palestiniens VI

Évocations de la Nakba (1948)
Deux séances de cinéma: 11-12 mai 2010

Une sélection de documentaires au sujet de la Nakba et de ses conséquences.

Cinéma du Parc
cinemaduparc.com
3575 av. du Parc, t. 514 281-1900

11 mai 21h00 (admission: 8$)
Over their Dead Bodies: Tantura - Arab Lotfy - Égypte-Liban 2008, 112 min., s.-t. ang.

12 mai 21h00 (admission: 11$ / 8$ pour jeunes et aînés)
Zahra - Mohammad Bakri, Palestine 2009, 63 min., v.o. arabe, s.-t. fr.
précédé de:
Arthur Balfour and Me - Charlotte Cornic, G.B. 2007, 11 min., v.o. anglaise, s.-t. fr.
et suivi de:
Strangers in my Home - Sahera Dirbas, Palestine 2007, 37 min., v.o. arabe, hébreu, anglaise, s.-t. ang.

Avec l'appui de: Cinéma du Parc, la CJPP (Coalition pour la Justice et la Paix en Palestine), Tadamon, AMP (Aide médicale pour la Palestine), NCCAR-CNRCA (Conseil national des Relations canado-arabes), PAJU (Palestiniens et Juifs Unis), École de cinéma Mel Hoppenheim, CJP-UQAM

OVER THEIR DEAD BODIES: TANTURA, THE FORGOTTEN MASSACRE
Réalisatrice : Arab Loutfi – Égypte-Liban, 2008 - 113 minutes
Ce film expose les témoignages de résidents de Tantoura, un village palestinien situé au sud de Haïfa, ayant subi un « nettoyage » commis par les troupes de la Haganah en mai 1948. De nombreux Palestiniens ont été tués et des centaines emprisonnés. Les survivants ont fui vers le village voisin de Fureidis, qui a été sauvé de la destruction grâce à l'intervention de résidents juifs des villes voisines. Les autres survivants sont devenus des réfugiés en Cisjordanie, au Liban, en Jordanie et en Syrie.
Arab Lotfy vit au Caire, elle a réalisé 30 films depuis ses études à l'Institut Supérieur du Cinéma Egyptien en 1976, elle a également organisé des ateliers sur les droits des femmes en Jordanie et au Canada.

ZAHRA
Réalisateur : Mohammed Bakri - Palestine, 2009 - 63 minutes
Zahra, originaire d'un village palestinien de la Galilée, est le personnage central de ce documentaire qui raconte, à travers un récit lyrique, la transformation radicale de la population majoritaire palestinienne en une minorité privée de ses droits sur ses propres terres.
Mohammed Bakri est un éminent acteur et cinéaste palestinien dont le documentaire « Jenin, Jenin » a remporté le prix du meilleur film au Festival international du Film de Carthage en 2002.

ARTHUR BALFOUR AND ME
Réalisatrice : Charlotte Cornic - Écosse 2007 - 11 minutes
Récit intimiste sur les gestes posés par un politicien né en 1848 dans une somptueuse demeure familiale en Écosse, et leurs répercussions sur la vie d'une jeune femme née en 1971 dans un camp de réfugiés au Liban, cherchant aujourd'hui refuge en Écosse.
Charlotte Cornic, réalisatrice indépendante française, travaille en Écosse. Elle a réalisé “Arthur Balfour et Moi” en collaboration avec Fatima Helow grâce aux subventions de Scottish Screen et British Film Council.

STRANGER IN MY HOME
Réalisatrice : Sahera Dirbas - Palestine 2007 - 37 minutes
Histoire de huit familles palestiniennes devenues réfugiées dans leur propre ville. Après plus de quarante ans, elles se souviennent des événements qui ont eu lieu dans le quartier de Moghrabi à Jérusalem pendant la guerre de 1967. Chaque famille se rend à Jérusalem Ouest pour voir la maison qui leur a été confisquée en 1948.
Sahera Dirbas est née à Haïfa en 1964, elle a publié trois livres sur des villages palestiniens détruits, elle travaille également comme productrice de télévision indépendante et chercheuse pour des réseaux de télévisions étrangères.